Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour le W, je n'ai trouvé aucun lieu mais un lieu et un seul avec 2 V. Un lieu-dit "La Vieille Ville" parfois écrit "La Vieille Vigne". Je ne saurais pas trancher entre les deux d'autant que pour le retrouver sur une carte, c'est impossible.
 
La Vieille Vigne était située tantôt dans la paroisse de Nyoiseau tantôt dans la paroisse de Saint-Aubin-du-Pavoil; on sait que la première a récupéré des terres de la seconde et les registres de l'un contenaient les actes des habitants de l'une ou l'autre paroisse.
A la Vieille Vigne, je n'ai retrouvé que deux ascendants directs. J'ai pu cependant faire une liste de nombreux autres collatéraux dont certains étaient meuniers.
 
 
Saint-Aubin-du-Pavoil est une ancienne paroisse située sur la rive droite et dans une courbe de l'Oudon; ele s'étendait autrefois  sur une portion du territoire de l'actuelle ville de Segré et sur le territoire de Nyoiseau. La commune de Saint-Aubin fut supprimée en 1833 et est désormais annexée à Nyoiseau tandis qu'une autre partie a été annexée à Segré.
Le nom "Pavoil" viendrait du mot "pavé", donné ici à cause de l'ancienne voie romaine de Rennes à Angers.
Le hameau de Saint-Aubin-du-Pavoil est régulièrement soumis aux crues de l'Oudon.
En 1830 «le drapeau blanc avait été arboré au sommet du clocher. La commune pendant deux ans forma un centre de résistance ingouvernable. Une ordonnance du 12 juin 1833 en obtint raison en la supprimant, du consentement même du Conseil municipal (29 juillet 1832).» A cette époque, elle comptait «une population de 1050 habitants, répartis en 11 villages ou hameaux, sur 2685 hectares dont 1074 hectares furent attribués à Nyoiseau et 1611 hectares à Segré.»
«La paroisse seule resta conservée.» A la fin du XVIIIème siècle, «l'église, qui menaçait ruine, a été reconstruite de fond en comble, en style du XIIIème siècle.» L'édifice a été inauguré le 31 juillet 1867.
A l'époque, aux abords de l'église «s'est formé un village tout entier neuf ou rajeuni, desservi par un pont de 3 arches sur l'Oudon».1
Mais cette église, comme tant d'autres de cette époque n'a pas résisté à l'usure du temps; fermée en 2007, elle fut rasée en 2013 et un bâtiment au toit plat de cinquante mètres carrés a été construit pour la remplacer.. Un campanile ressemblant à un mât de catamaran désolidarisé du reste de l'édifice y a été adjoint. Cette destruction a beaucoup divisé ici.2
Autrefois de nombreux moulins à eau étaient installés sur l'Oudon. Il en reste encore un certain nombre sur le territoire de Saint-Aubin et Nyoiseau. Certains collatéraux de mes ancêtres y étaient meuniers.
 
 
Photo personnelle
Le moulin de Margerie
On ne trouve pas sur la carte Cassini ni plus tard sur celle d'Etat-Major , ni "La Vieille Vigne", ni "LaVieille Ville". Il se peut que la Vielle Ville se soit transformé pour donner le lieu-dit d'aujourd'hui de la Ville Ville à Nyoiseau, mais rien ne nous le prouve!
 
  • René FREULON, mon sosa 4992, a donc vécu à la Vieille Ville et il y est décédé le 9 septembre 1638. Son épouse, Perrine Guyon l'avait précédée et a été inhumée à Nyoiseau le 11 mai 1636.
  • Décédé à La Vieille Ville, Ambroise Gratien, époux de Blaisine Freulon, fille de René, est inhumé le 25 mai 1651, trois jours après sa femme. Encore un nouveau décès rapproché de celui du conjoint ! 
Tous les enfants de René et Perrine ont célébré leur mariage à Nyoiseau :
  • Anne FREULON 1595-1638
  • Charlotte FREULON 1604 Mariée le 20 janvier 1629 (samedi), Nyoiseau, 49233, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, avec Armel MARSOLLIER
  • Daniel FREULON /1607-1642 Marié le 26 juin 1629 (mardi), Nyoiseau, 49233, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, avec Magdelaine CITOLEUX
  • Daniel FREULON /1607-1642 Marié le 5 mai 1633 (jeudi), Nyoiseau, 49233, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, avec Claude BOUESSEAU
  • Perrine FREULON 1608 Mariée le 1er mars 1639 (mardi), Nyoiseau, 49233, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, avec Antoine PÉAN
  • René FREULON /1610- Marié le 16 octobre 1629 (mardi), Nyoiseau, 49233, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, avec Jeanne CAMUS †1651..1657
  • René FREULON /1610- Marié le 1er août 1665 (samedi), Angrie, 49008, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, avec Jeanne VITOUR
  • Pierre FREULON Marié le 15 novembre 1638 (lundi), Nyoiseau, 49233, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, avec Michelle GABILLARD
  • Blaisine FREULON †1651 Mariée le 6 novembre 1627 (samedi), Nyoiseau, 49233, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, avec Ambroise GRATIEN †1651
 
 
Plus tard ils se disperseront, certains resteront à Nyoiseau ou Saint-Aubin, d'autres s'installeront à Angrie, d'autres à Chazé-sur-Argos
- René, mon sosa 2496, épousera à Nyoiseau Jeanne Camus qui elle décédera à Angrie.
- René, mon sosa 1248, se mariera à Chazé-sur-Argos et y décédera. Son épouse Françoise Gaigneux qui demeurait à Chazé y finira sa vie.
- Sébastien, mon sosa 624, né et marié à le 23 novembre 1690 à Chazé avec Jeanne Gaudin décéderont, elle le 24 janvier 1726  à Chazé et lui le 11 juin 1735 à Vern-d'Anjou.
- Leur fils, Sébastien, sosa 312, est né à Chazé et se marie avec Mathurine Crannier, le 16 septembre 1726 à Vern-d'Anjou ; elle y décédera le 20 juin 1744.
- Sébastien, sosa 156, né à Vern-d'Anjou le 22 janvier 1733, se mariera avec Jeanne Perrault à la Pouëze. Elle décédera à la Pouëze en 1773, lui 15 ans après son deuxième mariage, décédera au Louroux-Béconnais.
- René Freulon sosa 78, né à la Pouëze en 1770, y épousera Marie Quinton le 5 mars 1805.
- Leur fille Marie Freulon y naît le 14 mars 1807. Elle s'y marie le 10 juin 1826 avec Louis JAGUELIN.
Pour mes lecteurs réguliers, ce nom leur dira quelque chose. Eh oui c'est le fils de François JAGUELIN sosa 76 et de Jeanne DESGREES sosa 77 (au sujet de laquelle j'ai écrit un RDVAncestral).
Marie Freulon sosa 39 et Louis Jaguelin 38 seront les parents de Clémentine Jaguelin, mon AAGM, épouse du dernier meunier de la famille Guilleux et parents de Clémentine Guilleux, mon AGM que j'ai évoquée dans l'article A, l'article B, l'article P)
 
 
Notes :
1 Ce qui est entre guillemets est tiré du "Dictionnaire historique du Maine-et-Loire" de Célestion Port. 
2 https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-aubin-du-pavoil-leglise-fait-deja-causer-1424587
 
Add to Flipboard Magazine. Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF
Tag(s) : #Challenge AZ 2020, #Ancêtres angevins, #Généalogie paternelle
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :