Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

#Généathème : En janvier, Sophie Boudarel nous propose d'aller à la chasse aux prénoms dans nos arbres et d'en soumettre un "sorti de nulle part".

 

 

Le tisserand de Neunen et le bébé (Van Gogh 1884) - Domaine public -Source : http://data.abuledu.org
 
 
Dans mon arbre, je trouve quelques prénoms rares comme Alcime, Alvine, Crespine, et ... Zénobie dont j'ai parlé dans le dernier Challenge AZ.
 
Celui que j'ai choisi de mettre en avant, Atanase, n'est pas inconnu, mais comme on va le voir on ne le rencontre pas souvent. 
Depuis le début du XXè siècle, seuls 1229 enfants de par le monde auraient reçu ce prénom. Chaque année, il représenterait seulement 0,001% de la population mondiale.
Le graphique de Geneanet1 en montre bien aussi la rareté pour les siècles précédents parmi les arbres qu'il héberge.

Après le moment où mes arrière-arrière-grand-père2 l'a choisi pour un de ses enfants, ce prénom s'est répandu. Non, non, je ne suis pas en train de vous dire que leur choix fut un modèle pour d'autres, mais qu'il y eut alors un pic qui tient probablement à la référence à l'Antiquité, courante dans ce XIXè siècle. Ont-ils suivi cette tendance de l'époque ou bien se peut-il que leur choix ait pu être inspiré par le prénom d'un chef des guerres de Vendée, François Athanase Charette de la Contrie, pour un enfant dont le grand-père a participé activement à chacun des événements vendéens.

Le prénom Atanase qui est le plus souvent écrit Athanase était porté autrefois, principalement, par des patriarches dans l'Empire romain d'Orient dont le plus connu, patriarche d'Alexandrie né aux environs de 290 et décédé le 2 mai 373. D'autres personnages furent aussi prénommé Athanase, dont un ermite qui mourut en l'an mil sur le mont Athos. En grec, ce prénom signifiait «l'immortel»; assez malvenu en ce qui concerne cet enfant de Louis-François et Perrine qui n'a vécu qu'un an et demi, entre 1854 et 1855!

Son père le déclare en lui donnant le prénom d'Atanase pourtant sur l'acte de son décès, on le prénomme Stanislas. C'est que, peut-être, on a pu lui donner ce dernier prénom au quotidien. Ce qui me laisse penser cela, c'est que ce fut un des prénoms de son grand-père Louis-Stanislas, les parents ont donc pu souhaiter le lui transmettre.

Par ailleurs, il est intéressant de remarquer que sa sœur, Rosalie, âgé de 11 ans de plus qu'Atanase, a mis au monde en 1869 une fille, née de père inconnu, qui fut prénommé Zénobie, ce qui démontre encore l'intérêt à l'époque pour tout ce qui tenait à l'Antiquité.

A noter au passage que dans mon arbre de descendance une de mes petite-nièces est prénommée Athénaïs, le prénom féminin qui correspond à Athanase.

1Rentrez le prénom Atanase pour voir le graphique
 
2Les parents de ce bébé ne sont autres que Louis-François et Perrine que j'ai rencontré à l'occasion des trois derniers RDVAncestraux  (#RDVAncestral)
 
Sources :
 
AD 49,
 

 

Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF
Tag(s) : #Généathème, #Ancêtres angevins, #Généalogie paternelle
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :