Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Même déprimé au fond de ses lits où il s'endort trop souvent, ce fleuve n'a pas d'équivalent en Europe. Il fait néanmoins songer parfois au Danube ...

Tout le Val possède jusqu'à l'excès le gris des grèves et le blond de sables, les verdeurs des sureaux et l'argent des peupliers. La seule teinte saturée est ce noir (violet très profond en réalité) tiré de l'ardoise et nécessaire à l'harmonie. A l'autre extrémité de la palette, ce ne sont plus que les couleurs pour aquarelles, toutes les couleurs afin d'attrapper l'eau, tâche impossible ..."
                                                                                                                                               Géo, La Loire, n°135, mai 1990

 

Tag(s) : #Anjou, #La Loire

Partager cet article

Repost 0