Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si vous avez lu mes articles la concernant, vous aurez appris qu'au  XVIIIème siècle certains de mes ancêtres étaient maîtres de poste à Saint Georges sur Loire. J'ai retracé brièvement l'histoire des Postes à cette époque. Ce que je n'ai pas expliqué, c'est ce qui existait avant l'organisation des Postes par Louis XI.

Une boîte aux lettres très ancienne
 

 

Avant l'édit de Louis XI mettant en place un service de Poste contrôlé par le roi, existaient de nombreux services de poste privés (celui des marchands, hommes d'église, banquiers, princes etc...). Ces derniers continuèrent à utiliser encore un certain temps leurs propres messagers. Avant la création de cette Poste aux chevaux gérée par une administration centrale, les lettres étaient transmises par des messagers à cheval qui allaient d'un lieu à l'autre pour informer leurs correspondants des évènements importants.
Cette information était écrite sur un rouleau de parchemin.
La transmission de messages et les trajets se sont développés notamment grâce aux Universités qui ont créé des réseaux de routes qui pour certains sont devenus les chemins des Postes royales. En ce qui concerne l'Anjou, on remarquera que le chemin d'Angers à Nantes emprunté par les chevaux de mes ancêtres a été utilisé bien des années auparavant par l'Université d'Angers qui fut le dernier service parallèle à se maintenir jusqu'à la Révolution .

Grâce à ses messagers, les étudiants pouvait échanger avec leurs familles - le message pouvait être écrit sur un parchemin plié en quatre, scellé avec du plomb et "une fois qu' il était mis sous pli, on le plaçait dans un coffret" (Roman d'Alixandre 1180) .  Le transport se faisait dans de grosses malles de fer et de cuir qui contenaient les courriers.

 

 

Cliquez sur ce lien pour voir une autre image magnifique sur un blog spécialiste des manuscrits au Moyen-âge.

Tag(s) : #Histoire et généalogie, #Anjou

Partager cet article

Repost 0