Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 
Alors que j'avais reconstitué ma lignée paternelle et trouvé Louis Stanislas Sortant, sosa 32, marié à la Tourlandry, dans les Mauges1 mais né à Saint Georges sur Loire, je n'avais absolument pas rapproché ce déplacement de la période révolutionnaire qui avait attiré de nombreux combattants royalistes comme je l'évoquais hier avec Simon Réveillard venu du Haut-Anjou. C'est en effet, le signe d'une possible participation aux combats qui ont mobilisé cette région, à cette époque.
 
Un jour, je trouve un arbre qui le désigne comme « le dernier des chouans », je suis intriguée et commence des recherches. J'ai l'idée de consulter le dictionnaire de Célestin Port, un ouvrage de référence pour le Maine-et-Loire.
 

Cette info ouvre des pistes. Je décide d'aller sur Gallica, où, en indiquant seulement son prénom et son nom dans le moteur de recherches, on me propose plusieurs réponses pertinentes dont celle-ci :

Le Vendéen
D'après certains indices du procès, on peut penser que son histoire dans la chouannerie avait débuté dès 1793, même s'il n'avait que 16 ans. Il faut dire que son prénom faisant référence sans doute à celui de Louis XVIII, expliquerait en partie son engagement royaliste2.
Par ailleurs, je me demande si son père et quatre autres de ses frères, dont on ne retrouve aucune trace, ont pu y participer! Auraient-ils péri, victimes des massacres dans la Virée de Galerne ou les marais de Savenay? On a aucune indication des décès de Jean, Philippe, Guillaume et Pierre et leur père depuis 1792 tandis que la mère demeure toujours à Saint-Georges au moins jusqu'au décès d'Antoine, l'aîné de la famille qui a été engagé dans la guerre d'Espagne et où il a fini par mettre fin à ses jours en 1809.
Leur sœur aînée, mariée à Angers est décédée en 1824 tandis que Magdeleine, la mère de Louis Stanislas a fini sa vie près de la famille de son fils à la Tourlandry, un an plus tôt à l'âge de 80 ans.
 
J'espère que bientôt, je pourrai vous raconter l'histoire de Louis-Stanislas du combat au procès.

 

 

1 L'origine du nom de cette région du sud du Maine-et-Loire, les "Mauges" avaient fait l'objet d'un article:  "Une région d'Anjou : les Mauges."

2 Lire les articles qui montrent les liens avec les notables de St Georges sur Loire :  Magdeleine mon ancêtre de St DomingueLe Sieur Fortier, Philippe épouse Magdeleine Delaître   (parents de Louis Stanislas)

- Rapport de recherches dans Gallica : Cour d'assises de Loir-et-Cher. Session extraordinaire, ouverte le 30 septembre 1832. Affaires relatives aux troubles de l'Ouest. (30 septembre-20 octobre.)

Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF
Tag(s) : #Challenge AZ 2017, #Généalogie paternelle, #Les Mauges, #Guerres vendéennes

Partager cet article

Repost 0