Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Gabriel Quinton ….... est un de mes ancêtres qui figure plusieurs fois dans on ascendance et est à l'origine de plusieurs branches de mon arbre comme en témoigne le tableau ci-dessous. C'est ce qu'on nomme en généalogie un implexe.

Celui-ci apparaît dans trois branches dont deux sont issues d'un de ses petits-fils, Innocent Quinton; on a, une fois encore, un implexe.

 

Dans ces deux cas de mon arbre, Gabriel a trois numéro Sosa :

- le 2776 pour la branche de Jeanne Quinton, le Sosa 5056 pour la branche de Pierre Quinton, son frère

- le Sosa 10232 pour la branche de Gabriel, son petit-fils (lui-même sosa 2558).

De même, le frère de ce Gabriel, Innocent est :

- sosa 694 si on le relie à la lignée de sa fille Jeanne

- sosa 1264 si on le relie à la lignée de son fils, Pierre. 

 

Rappelons que le sosa est doublé à chaque génération, exemple pour ma lignée paternelle: moi sosa 1, mon père sosa 2, mon grand-père sosa 4, mon arrière-grand-père sosa 8 etc..., le nombre attribué aux hommes étant pair et celui pour les femmes impair on aura pour ma grand-mère, celui demon grand-père étant sosa 4, pour elle, ce sera sosa 5 (4+1). Si le nombre d'un homme est x, celui de sa conjointe sera x+1. Ainsi à la 11è génération, le sosa de ma lignée paternelle sera 1024. Il y aura donc 1024 individus de moi à mon ancêtre paternel la 11è génération.
 

Mais, dans nos arbres on a toujours des individus qui apparaissent plusieurs fois comme mon Gabriel, ici ! En théorie, on aurait du avoir trois ancêtres différents pour trois lignées, mais parfois il n'y en a qu'un seul, comme ici, Gabriel!

 

Implexe 2-1
Dans ce tableau, exemple pour les parents sosa 2 et3, puis les grands-parents sosa 5 et 6; à la génération suivante on devrait avoir un sosa 10 et un sosa 11, puis un sosa 12 et un sosa 13 mais on a deux fois le même couple.
 
Les implexes sont fréquents en généalogie, ce qui explique le fait que le nombre effectif de nos ancêtres soit inférieur au nombre théorique calculé par le Sosa comme on le voit clairement dans le tableau ci-dessus.
Dans nos ascendances, on a souvent des mariages entre « cousins », plus ou moins éloignés, et qui à l'époque pouvaient l’ignorer comme le démontre l'exemple suivant.
Comme je l'ai dit dans un de mes premiers articles, E comme Erquais, je cousine avec mon époux du fait d'une ancêtre commune, mes enfants auront donc un implexe nouveau dans leur arbre, concernant nos deux lignées et cela nous l'ignorions avant que je ne commence nos généalogies.

 

 
Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF
Tag(s) : #Challenge AZ 2017, #Généalogie paternelle

Partager cet article

Repost 0