Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   

 

 
Quels liens y a-t-il entre Louise OGLART et Mathurine OGLART la seconde épouse de Julien Hangouët, mon sosa 96, qui a été au cœur de mon RVAncestral du mois d'avril.
 
 
Partant de ce tableau, je n'en vois pas, mais il n'est pas impossible qu'ils existent au vu de leur lieux d'habitations autour de Sérent. Qu'est-ce qui les a réunis ?
 

On remarque d'abord un décalage entre les générations. Louise est beaucoup plus jeune que Mathurine puisqu'elle est née la même année que celle du mariage de Mathurine avec son premier mari, Louis Glot, alors qu'à ce niveau, un lien entre les deux n'apparaît pas du tout.Mais deux générations plus tard, les familles se rejoignent : la petite-fille de Louise épouse le petit-fils de Julien.

 
Un lien est certain entre la mère de Julien, Mathurine Vaillant et la famille de Louise par Catherine Oglart, sa sœur née en 1836. Une question se pose à moi : comment Mathurine Vaillant est-elle entrée en contact avec cette famille.
On sait que son époux Louis Hangouët est décédé en 1724 et plusieurs de leurs enfants sont décédés très jeunes. Mathurine a-t-elle dû s'éloigner de Saint Servant avec sa famille pour trouver du travail ou bien a-t-elle tout simplement suivi Julien qui se retrouve par ici entre Sérent et Bohal, Maurice son frère étant resté à Saint Servant où il est décédé en 1777.
 
Par ailleurs, on peut regarder la répartition des familles entre Sérent et Bohal.
 

 

Par ailleurs, on peut regarder la répartition des familles entre Sérent et Bohal.

  • A Trebiguet, vivaient Gilles Oglard et Jeanne Le Mouée en 1720.
  • A Ville Gouryo, vivait Joseph Oglard : il est décédé en 1738 (un Jan Lucas est présent ; on peut faire un rapprochement avec Mathurine Lucas épouse de Jan Oglart)
  • Mathurine Oglart, avant son mariage avec Louis Glot demeure à la Ville Gourio à l'Est de Sérent à environ 5kms de Trébiguet
  • C'est au Glestin que ce Jan Oglart demeure en 1744 (source acte de mariage de son fils Pierre avec Jacquette Mayet ( y a-t-il un lien avec Perrine Mayet épouse de Joseph Oglart mariés en 1720.)
  • Julien Hangouët fut laboureur à l'Abbaye en 1746. A partir de 1749, il demeure à Trebiguet au moins jusqu'en 1758.
A l'occasion d'autres recherches, j'ai vu d'autres OGLART qui demeuraient à La Marsais (Saint Guyomard) à 2kms de Trébiguet non loin de la ville Gouryo.

 

De nouvelles recherches pourraient répondre à ces questions. Le gros problème à Sérent, c'est que les registres dans certaines de ces périodes sont illisibles pour beaucoup d' actes !

 

Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF
Tag(s) : #Challenge AZ 2017, #Généalogie maternelle

Partager cet article

Repost 0