Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Dans les nombreux documents recueillis chez ma mère, certains paraissent sans grande utilité. Pourtant, une liste d'adresse, un cahier de poésie peuvent être exploités pour connaître nos ancêtres.

J'avais laissé passer dans ce tas de documents, une carte de vœux sans doute parce que toutes ces cartes ne me semblaient pas importantes. C'est vrai, ce sont de petites choses mais celle-ci, à la lecture, a fait remonter des images et apporter quelques touches complémentaires au tableau de mes souvenirs.

Cette carte signée S. Chauvel adressée à mes parents en 1971 nous révèle plusieurs petites choses : qu'elle et son époux sont déjà passés chez eux et qu'ils espèrent y revenir, qu'elle connaît Berthe Chauvel (c'est sa belle-soeur), qu'elle a une fille dont elle ne dit pas le prénom, que mes parents sont des cousin(e)s, qu'un cousin à écrit à Berthe mais on ne sait pas lequel (Jean ou Noël?).

Je connaissais les liens qui unissaient ma mère aux Chauvel puisqu'elle nous racontait leurs rencontres chaque été pendant leurs vacances à Sévérac. Les beaux-parents de S. Chauvel demeuraient quelques maisons après celle de mon arrière-grand-mère vers la route de Missillac. Leur père, François Alexandre était cordonnier et leur mère Marie-Joseph David était la cousine germaine de ma grand-mère. Elle était accueillante et ma mère et ses frères et sœurs ont gardé un très bon souvenir d'elle.

Les parents d'Armand (époux de S. Chauvel), François dit Alexandre et Marie Joseph, cousine de ma grand-mère
 

Les frères, sœurs et des cousin(e)s d'Armand (fils de François Alexandre et Marie Joseph) au milieu des années 1930

Pour revenir à la famille de S. Chauvel, je garde assez précisément la mémoire d'une visite chez eux avec mes parents. Ce devait être à l'époque où ils venaient d'obtenir leurs permis et avaient acheté une voiture; ils en profitèrent cet été-là pour faire avec nous la tournée des "cousins", en 1965 ou 1966. Je me souviens par ailleurs de cette période où je venais d'avoir mon instamatic Agfa qui a laissé des traces et de beaux souvenirs de ces rencontres qui m'ont fait m'intéresser plus que tout à la généalogie.

Ce passage chez les cousins Armand et S. Chauvel reste dans mes souvenirs. Je revois leur petit logement et leur boucherie accessible par de hautes marches, dans un coin de la rue du village de Saint Gildas des Bois face aux grands murs du couvent des religieuses où vivait sans doute déjà à cette époque Hélène, une sœur d'Armand qui avait choisi la vie religieuse. D'ailleurs, j'avais photographié le couvent, une ombre noire passant devant l'objectif juste à ce moment-là!

Il me restait à chercher plus d'informations sur cette famille : je connaissais la date de naissance d'Armand mais rien du tout de son épouse S. Chauvel ! Je tapais alors leurs noms dans le moteur de recherches sur le site Cimetières de France . Miracle! je trouvais enfin leurs dates de décès, l'année de naissance de S. Chauvel et  ... son prénom et son nom de jeune fille. Tous les deux reposent au cimetière de Saint Gildas des Bois, lui décédé en 1993 à l'âge de 74 ans, elle Simone Busson décédée en 2005 à l'âge de 84 ans.

 

Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF
Tag(s) : #Challenge AZ 2017, #Généalogie maternelle

Partager cet article

Repost 0