Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

     
Geneanet me booste parfois. Sans ses alertes régulières qui suggèrent de nouvelles informations sur certaines personnes de mon arbre, aurais-je l'envie de reprendre certaines recherches, souvent les bouts de branches abandonnées depuis longtemps, tant j'en privilégie d'autres?

C'est ainsi que j'avais mis en pause, depuis très longtemps, l'étude de la branche des Bertrand.

   

Un jour, je reçois le message ci-dessus qui déclenche alors l'envie d'aller plus loin dans mes recherches sur les Bertrand demeurant à Andigné dans le nord ouest de l'Anjou.
Évidemment, je vérifie d'abord toutes les informations trouvées, sur le site des AD 49.
 
La branche des Bertrand de mon arbre ont, par l'union en 1660 de Anne Bertrand avec François Metral, donné une lignée de Metral jusqu'à Jeanne Metral (Metrail) , sosa 37, qui par son mariage en 1820 avec Joseph Guilleux ont continué la lignée des Guilleux dont mes articles du Challenge AZ de 2016 racontaient l'histoire.
 
Parmi les branches que j'avais commencées à reconstituer, une seule est rattachée directement à mon arbre :
  • celle de Jacques, sosa 1186, et Helène Margerie dont la fille Anne Bertand est mon sosa 593.

Une autre branche ne l'est pas directement , dont est issue :

  • une autre Anne Bertrand qui est l'épouse d'un Guillaume Porcher, lui même frère de Jean Porcher sosa 150, ce Guillaume étant le frère de Françoise Porcher qui a épousé Pierre Metral, un fils d'Anne, sosa 593.
     

            
A la suite de l'alerte reçue et des vérifications requises, je poursuis alors mon enquête car j'ai repéré de nombreux «Bertrand» à Andigné et il semble très difficile pour l'instant de trouver des liens entre eux.
Ce faisant, une chose m'a intriguée : j'ai trouvé deux enfants naturels, tous les deux nommés Nicolas Bertrand :
  • l'un né vers 1656 fils d'une Perrine Bertrand

  • l'autre baptisé en 1676 et fils d'une Julienne Bertrand.

Le père du second est nommé Nicolas Bertrand sur l'acte de baptême; est-ce que cet homme pourrait être le père du second? On n'en sait rien!
 
Qui est Perrine? Je ne sais pas, mais une Perrine Bertrand est marraine d'une des filles de Jacques et Hélène, elle-même nommé Perrine.
 
En ce qui concerne Julienne, sur son acte de mariage on a les noms de ses parents défunts.
Elle est fille de Pierre et Françoise Fourmy.
Julienne est mariée avec Pierre Gastine du Lion d'Angers, décédé en 1674.
La naissance de son fils naturel en 1676 advient alors qu'elle est veuve.
 
Pour l'instant, on ne trouve aucun lien entre Julienne et mes Bertrand, mais, on peut remarquer une Perrine Fourmy (le prêtre écrit Froumy) qui est la marraine de Pierre Bertrand, fils de Jacques et Hélène. On remarque aussi une Anne Gastine marraine de Anne (sosa 593). Y aurait-il là les indices de liens familiaux avec Julienne?

___________________

D'autres fonctions peuvent aider les abonnés Prémium sur Geneanet et cette fois, je l'ai utilisée pour compléter mes recherches sur les deux enfants naturels dont je viens de parler.

Correspondances sur Geneanet :

 
Sur Geneanet, en haut et à droite sur la fiche d'un individu, on peut cliquer sur « Correspondances ». Une page s'ouvre avec des propositions sur divers événements lui correspondant dans d'autres arbres.

Correspondances Geneanet

 

A l'occasion de ces recherches concernant les Bertrand, sur Geneanet, j'ai pu constater quelques erreurs, notamment, le nom de l'époux de Julienne : dans un des arbres, confusion entre Pierre Gastine et Nicolas Bertrand en tant qu'époux de Julienne, sans compter qu'on lui donne le nom de Nicolas Gastine dans un autre!
C'est une illustration du fait qu'il ne faut jamais prendre pour argent comptant ce qu'on trouve sur les arbres et toujours vérifier les informations.
             
Sources :

Geneanet

xxxxxxxx
Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF

xxxxxxxx

Tag(s) : #Challenge AZ 2017, #Généalogie paternelle, #Anjou

Partager cet article

Repost 0