Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

4. Parfois les chemins de la recherche sont difficiles et demandent beaucoup de détours, nous l'avons vu dans la première partie de cet article.

 

On est sûr que François Hangouët, Sosa 684, n'est pas le fils de Julienne Gro. Alors quel est ce Pierre qu'il a pour père, dont, par ailleurs, on ne trouve pas l'acte d'inhumation?

Acte de mariage de Mathurine Hangouët en 1670 à Lizio

Au détour d'autres recherches sur les registres de Lizio, je trouve le mariage en 1670 (BMS 1668-1702 Vue 39) de Mathurine Hangouët avec François Emeraud (un nom déjà rencontré sur l'acte de baptême de la fille aînée d'Armel!), où il y a, parmi les témoins son père, Pierre Hangouët, laboureur à Trebras; c'est bien dans ce village que demeuraient Pierre et Julienne Gro au moment du décès de leur fils Morice en 1669. Est présent aussi Armel frère germain de la mariée! Mathurine et Armel aurait donc la même mère, et peut-être François aussi, mais ce ne serait pas Julienne Gro! Pourtant tous se retrouvent liés à ce Pierre Hangouët de Trebras, village de la paroisse de Lizio et proche de Saint Servant. Il serait alors le père de Mathurine, Armel et François!

Pierre peut-il avoir été veuf, puis remarié avec Julienne? C'est un chemin envisageable au vu des liens entre ceux qu'on peut désormais reconnaître comme les aînés de sa famille et la famille constituée avec sa probable deuxième épouse avec qui il a eu trois autres enfants : Marguerite, François et Morice. Il y a bien un lien entre les deux familles puisque pour les uns et les autres, on situe leur père, Pierre au village de Trebras.

 

5. Remarques concernant les François Hangouët rencontrés : comment les distinguer?

Maintenant, on peut s'intéresser au nommé François (1), fils de Michel Hangouët né aussi probablement pendant la période où manquent les actes de baptêmes! Cependant on peut le situer grâce à de nombreux actes où il est présent et par quelques-uns où il signe. Il est décédé en 1684 et à sa sépulture était présent un autre François (2) qui signe comme le montrent les images ci-dessous. On verra qu'il est son neveu.

Les signatures m'ont beaucoup aidée à déterminer quel était chacun de ces François. Devoir les distinguer a probablement été problématique pour beaucoup de généalogistes!

Ces signatures m'ont permis de découvrir que François (2), fils de Pierre et Yvonne était bien celui qui signait, alors qu'on pouvait penser à la lecture de l'acte de son inhumation  en 1733 à Lizio qu'il était le nommé François né en 1655, mais cela se révèle faux au vu des témoins présents qui sont en effet reliés à celui né en 1656. Cette date a induit en erreur chacun de nous dans son enquête et nous l'avons confondu avec le fils de Pierre et Julienne! On sait pourtant qu'il faut se méfier du calcul de l'âge par les curés!

Sa signature au bas de l'acte de baptême de Maurice Trégarot, le 6 décembre 1676 à Lizio, a été un élément déterminant pour reconnaître sa signature, dans la mesure où le prêtre le désigne comme l'oncle du baptisé.

Ce François, fils du notaire, né en 1656, est devenu aussi un notable: notaire et procureur fiscal de Sérent. Les liens parrain et marraine de ses enfants nous ramènent clairement à l'environnement familial de Pierre Hangouët et Yvonne Thebaud.

Et François (3), le fils de Pierre et Julienne Gro, né en 1655, puisqu'il ne peut pas être pas mon Sosa 684, qu'est-il devenu? Où pourrait-on retrouver sa trace si difficile à trouver?

En ce qui concerne François (4), né vers 1645, mon Sosa 384, fils de laboureur, comme son père il ne signait pas. Mais il semble que les deux familles avaient quelques relations en commun. D'ailleurs, Marguerite fille de Pierre et Julienne, était mariée à un notaire, Maître François Robert, ami des autres notaires et notables de la contrée dont Pierre Hangouët, le notaire et François son fils.

On peut désormais affirmer que Pierre est bien mon ancêtre, mon Sosa 768, le père de François, Armel et Mathurine, dont on ne connaît pas la mère! Cela signifierait qu'il ait été marié une première fois avant d'épouser Julienne Gro.

 

6. Les François Hangouët repérables grâce à leurs signatures :

 

 François (2), le fils de Pierre Hangouët et Yvonne Thibaud

 

                                                                          Signature en 1676 au baptême de Françoise Garel dont il est le parrain à Lizio (du village du Temple à Lizio; il est nommé François le Jeune car en effet François "l'aîné" est son oncle)
 

Signature en 1676 au baptême de Maurice Trégarot fils de Anne sa soeur à Lizio - François est dit l'oncle du baptisé

Signature en 1680 au baptême de Julien Tregarot à Saint Servant , François son oncle signe

Signature en 1684 à la sépulture de son père

Signature en 1691 à Quily au baptême de François GUYOT dont il est parrain

Signature en 1694 à la sépulture de son oncle Maître François Hangouët (ci-dessous)

 

François (1) fils de Michel Hangouët

 

En 1670 à Lizio au baptême de François Tregarot, François son grand-oncle signe

Signature en 1670 à la sépulture d'Yvonne Thebaud à Lizio dont il est le beau-frère

 

Tag(s) : #Généalogie maternelle, #Ancêtres morbihannais

Partager cet article

Repost 0